Élections pas piège à con non non non

Vous commencez à nous connaître, nous à Blogorrhée ce qu’on aime c’est le franc-parler. Et tant pis si ça choque. On n’est pas des connards de prout-prout qui tournons sept fois la langue dans notre bouche pour savoir si Bernard Pivot aurait approuvé nos paroles, ou si il faut dire LE ou LA Covid, n’en déplaise aux petites putes de l’Académie française, avec leur bouche en cul de poule et leur épée ridicule. On a joué à Skyrim à la rédaction, on s’y connait en épée, et on peut vous assurer que si on trouve l’épée d’Académicien dans un donjon que l’on aura au préalable nettoyé de la racaille Orc qui l’habite, le premier truc que l’on fera c’est d’aller sur un atelier pour la fondre et récupérer un peu de métal pour nous forger ensuite une arme qui a VRAIMENT DE LA GUEULE. Quant à leur costume, à ces bouffons verts, on en fait une descente de lit dans notre maison secondaire à Solitude. Mais là n’est pas le débat.

En bref, nous sommes des rabelaisiens. Le politiquement correct on l’encule bien profond jusqu’à l’entendre gémir, en mode anal pain sur un site pour adultes, nous ce qu’on aime c’est quand ça vit, sans penser au lendemain, c’est de pouvoir insulter les gens quand l’envie nous en prend, parce que les mots ça reste des mots et que « putain d’enfoiré de pine pourrie » c’est bien plus joli que « oh quelle belle jacinthe qui scintille au soleil », et que de toutes façons vu les blaireaux qui nous entourent il faut bien une petite soupape de sécurité. C’est vrai ou c’est pas vrai ?

Pour résumer, nous sommes plus éléphants dans un magasin de porcelaine que petits chihahuas à leur grand-mère – quoiqu’un chihuahua puisse être vraiment vicieux, la méfiance reste de mise. Et quelle plus belle symphonie que les cris d’orfraie des coincés du cul qu’une flatulence verbale effraie ? La symphonie numéro 40 en sol mineur de Mozart, peut-être. Et encore. Si c’est le cas c’est vraiment de justesse.

Autant vous dire qu’il y a un personnage qu’on aime bien, à la rédaction, c’est Donald Trump. Quelle fougue ! Quel panache ! Quand on entend toute l’élite culturelle française venir chouiner sur plateaux télés et radio parce qu’on a fermé leur théâtre, ou que la librairie est un bien essentiel, vital, irremplaçable – alors que excusez-moi mais les gens quand ils ont su qu’ils allaient être reconfinés ils sont allés à Carrefour acheter du PQ, pas dans votre librairie de bobo pour acquérir les 10 volumes de la Recherche du temps perdu, c’est donc bien la preuve qu’avoir le cul propre c’est plus important qu’avoir les idées embrouillées par trop de lecture (et d’ailleurs, qu’est-ce qu’il se passe quand on lit trop ? On se suicide, je le sais, je l’ai lu dans un livre, un truc chelou du XIXè siècle honnêtement c’était imbitable je le conseille à personne – la meuf aurait eu une tablette pour mater du boulard pendant que son mari courait les malades dans la campagne, peut-être que ça se serait pas passé pareil, enfin je vous laisse juge. Mais vous aurez probablement tort de toutes façons, donc votre avis m’indiffère royalement).

Tout ça pour dire qu’entendre des intermittents du spectacle chouiner parce qu’ils ne peuvent plus produire leurs spectacles payants, alors que depuis quatre ans on a ce type qui se produit gratos sur toutes les scènes du MONDE ENTIER, en nous proposant une prestation burlesque absolument inimitable, j’ai envie de leur dire que vous me faites bien marrer, avec votre interprétation du lac des Cygnes ou l’énième adaptation d’En attendant Godot, avec vos personnages qui ont des noms de légumes, c’est pas une pièce de théâtre, c’est une ratatouille votre truc, mais au moins la recette de la ratatouille sur Marmiton elle fait envie. Je vous mets une étoile, maintenant cassez-vous.

En tout cas, on a vécu quatre années assez formidables, et on prendrait bien quatre ans de rab, parce qu’honnêtement c’est pas avec Sleepy Joe qu’on va se poiler, non, je vous l’assure. On aura juste un mec de centre droit chiant, à la Bayrou, et franchement, vu l’apocalypse climatique et environnementale qui s’annonce, autant vivre nos dernières années dans un ultime feu de joie. The Donald est le personnage tout indiqué pour ça.
Cette nuit sera donc consacrée aux élections américaines, avec burger maison (bio, bien sûr), John Denver sur Deezer pour l’ambiance et Fox News sur le vidéo-projecteur. On avait fait ça il y a quatre ans à la rédaction, avec notre colocatrice préférée, et c’était vraiment une expérience hors du commun – enfin ce qui était drôle c’était de voir Yann Barthès et sa rédaction de baltringues se décomposer au fur et à mesure qu’avançait la nuit.
Comme vous n’êtes franchement pas des flèches, la rédaction vous met à disposition les liens, gratuits, légaux et vérifiés, vers les meilleures chaines américaines, pour que America Make Great Again & Again.

 

https://www.cbsnews.com/live/

https://www.foxla.com/live

 

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *