La meilleure recette de lasagnes aux carottes. Les fils de pute de cuistots sont jaloux !

Tout le monde déteste la police

Le fascisme en bas de chez vous !

Hé ouais ça rigole pas chez les macronistes !

Alors nous à la rédaction de Blogorrhée on va être très clairs, histoire que la flicaille puisse remplir son petit tableur Excel de merde : le putain d’enfoiré de Macron, ainsi que le sinistre aréopage de ses thuriféraires fascistes et tous ceux qui le soutiennent, on les conchie, on les ensevelit sous un tombereau de merde jusqu’à ce qu’ils étouffent la gueule ouverte, implorant, mais un peu tard, notre clémence qui ne viendra pas.
Une fois qu’on se sera assurés qu’ils seront bien morts, on rajoutera du carton, parce que le carton c’est hyper important pour faire un bon compost, il faut penser à apporter du carbone, et aussi des déchets verts, on va laisser reposer deux ans histoire d’être bien certains que leur toxicité ait disparu, et après on va foutre tout ça dans le jardin bien nourrir le sol, et après on va faire pousser des belles carottes pour se faire des bonnes lasagnes aux carottes et au fromage de chèvre, et après le lendemain on ira bien chier dans un seau et on amènera ça au jardin, pour refaire pousser des carottes et refaire des lasagnes, et ce sera un cycle infini où on bouffera et on chiera des macronistes.
« Mais, Herbert, à quoi ça sert de les digérer et de les chier puisque c’est déjà des sales merdes molles ? » allez-vous m’objecter. « Pourquoi ne pas les foutre directement dans le jardin, en utilisant d’abord un ramasse-crottes ? ». Ça pourrait se faire, mais ça va être quand même jouissif de les attacher au fond du jardin et de bien leur chier dans le cul, de les faire gonfler, gonfler, gonfler jusqu’à exploser, la merde leur sortant des oreilles, suintant par le nez, jusqu’à ce qu’ils crèvent d’étouffement et d’occlusion intestinale ces résidus de basse-fosses, si on est ne serait-ce que deux-mille à bien les recouvrir de merde ce serait vraiment hyper festif, carnavalesque, un beau rituel païen, à l’ancienne. Ah ils vont en tâter du ruissellement c’est moi qui vous le dis.

 

Après vous allez me dire « Mais Herbert tu nous as donné faim avec tes histoires de merde et de lasagnes, est-ce que tu connaîtrais la meilleure recette de lasagnes aux carottes par hasard ? »

La réponse est oui, j’ai une bonne recette. C’est simple, la voici.

Il vous faudra donc

850 grammes de carottes
2 oignons
40 cl de crème (liquide de préférence)
De l’ail
1 noix de beurre
180 grammes de fromage de chèvre
60g de gruyère rapé
Des pâtes à lasagnes

      1. Mélangez les carottes avec les oignons et l’ail. Vous obtiendrez ainsi une bonne garniture.
      2. Foutez la moitié de la garniture dans un plat dont vous aurez au préalable beurré le fond.
      3. Mettez par-dessus des tranches de fromage de chèvre, puis recouvrir de crème.
      4. Disposez une couche de pâtes à lasagnes (amélioration : bien faire « mariner » la pâte à lasagne dans la sauce tomate, histoire que ce soit bien moelleux)
      5. Foutez le reste de la garniture, recouvrez avec le restant de crème, puis de pâtes à lasagne moelleuse.
      6. Mettez une petite couche de sauce tomate, puis balancez du fromage rapé (pitié, pas de l’emmental premier prix de chez Carrefour, un peu de dignité, pourquoi ne prendriez-vous pas du Cantal, ou du bon Comté ? (Je vous montrerai dans un prochain tuto comment foutre discrétos du Comté dans la poche de votre manteau, vous verrez c’est très facile).
      7. Enfournez dans un four préchauffé à environ 180 degrés. La température exacte on s’en branle, quant au temps de cuisson il faut compter à peu près une demi-heure, mais là encore ce n’est pas une science exacte donc démerdez-vous.
      8. Défournez, puis dégustez en poussant des petits gémissements de plaisir.

Voilà les amis, nous espérons, à la rédaction, que vous allez bien vous régaler avec cette petite recette sans prétention, qui devrait améliorer à peu de frais nos quotidiens émaciés.

À très bientôt pour de nouvelles recettes gourmandes !

 

  1. https://www.leparisien.fr/faits-divers/le-conseil-d-etat-autorise-les-fichiers-de-renseignements-elargis-04-01-2021-8417308.php

 

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *