Je suis gay, et je vous conseille de bien aller vous faire enculer

Avant de me faire lâchement censurer par ces putes homophobes de Facebook sous prétexte que le contenu visuel ne leur plaisait pas, j’expliquais que je ne savais pas ce qui s’était passé mais que j’avais été démasqué.
Hé oui, après des années à me cacher, à tenter par tous les moyens de me faire passer pour un straight-hétéro amateur de chatte, de prouver à mon père que j’étais un homme, un vrai, du genre qui séduit les femmes d’un claquement de doigt avant de les fourrer à l’ancienne sans jamais payer la moindre pension alimentaire, je dois vous le dire, les amis : oui, JE SUIS GAY.
IEM, le numéro 1 du shoping gay, l’a su je ne sais comment, mais ils m’ont retrouvé et inscrit sur leur newsletter, et je dois les remercier pour, finalement, m’avoir permis de m’assumer et d’être moi-même. Vous savez quoi, c’est pas à moi d’avoir honte ou de m’expliquer, c’est à vous de demander des excuses, parce qu’au quotidien si vous saviez comme c’est dur de porter ce qui devient un fardeau, alors que c’est vous, salauds, qui nous enfoncez dans la tombe, nous les gays, les trans, les inter-sexuels, en bref tout ce qui appartient aux « minorités » sexuelles et qui ne vous reviennent pas. Vous savez quoi ? Vous me dégoûtez.
Alors qu’une chose soit claire : homophobes, vous n’êtes pas les bienvenus ici. Allez donc déverser votre haine ailleurs, et arrêtez de faire souffrir les gens. Mais ici, sur ce blog, on continuera à défendre les minorités sexuelles, on continuera à parler de cockring et de pizza et de sodomie, quoi que ça puisse vous faire.
On est libres, et on vous encule. Comme le disait l’autre, « Vous êtes les plus forts, mais tous vous êtres morts, et je vous emmerde ».

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *