Les supporters de foot sont-ils complètement abrutis, ou juste très cons ?

Hier c’était un jour particulier, tout le monde l’aura remarqué on ne parlait que de ça. « Macron a enfin démissionné ? » demanderont ceux qui ne suivent pas l’actualité. Non. « Michael Schumacher et Jacques Chirac sont sortis du coma ? » tenteront certains. Toujours pas. « Tu vas arrêter d’être vulgaire ? » s’enquièreront quelques âmes sensibles. Non plus. Allez vous faire enculer.
Non, hier,
bande de busards c’était le premier match de la saison pour Neymar avec le PSG. Et ça, c’est vraiment une nouvelle hyper importante, la preuve ils en ont parlé au journal de France Inter. Je suppose du coup qu’il n’y a plus de feux de forêt en Amazonie ou que l’enquête sur la mort de Steve a définitivement établi, de manière indépendante et transparente, que les flics n’y sont pour rien, sinon ils en auraient parlé. Alors attention je vous arrête tout de suite, d’ordinaire je n’écoute pas le journal de France Inter qui est globalement une radio pas terrible, et leur journal sans être du niveau gerbatif d’Europe 1 n’est quand même pas grandiose. Nan mais je sais pas, j’avais mis la radio, y avait rien sur les autres chaines, donc je me suis rabattu sur France Inter, voilà, j’ai pas non plus à me justifier, dans la ville ou dans la campagne, enfin bref voilà.
Alors bon ils en parlaient à France Inter, et les supporters en tout cas ils étaient vraiment pas contents, rapport au fait que gna gna gna leur petit bichon a failli partir à Barcelone, enfin, retourner à Barcelone, alors ils se sont sentis trahis dans leur petit coeur de consanguins, de supporters pardon, ils se sentent comme la meuf qui vient de se faire larguer salement après s’être fait juter violemment à la tronche, ils ouvraient de grands yeux étonnés – et, petit conseil, il vaut mieux ne pas ouvrir les yeux quand on se fait asperger de semence, ça colle, ça pique et ça peut même être source d’infections assez graves – en prenant des airs de Bambi, ils auraient pas des grosses têtes d’abrutis on aurait même presque pu être touchés. En tout cas rassemblant leurs trois neurones et les cinq mots de vocabulaire qu’ils ont dans leur besace  ils ont tendu de grandes banderoles pour dire qu’ils étaient vraiment pas contents. Ouh là là, bon Neymar il s’en bat les couilles il a quand même marqué un but alors que si ça avait été moi je leur aurais fait des gros doigts d’honneur à ces cons, mais moi c’est différent, je suis un peu vulgaire.

 


Alors quand même à la rédaction de Blogorrhée on est étonnés. Que les supporters de foot – ou d’autres sports – soient globalement – je dis bien globalement, dans le tas y en a deux ou trois qui sont potables – des gros cons, bon ça c’est un fait, c’est avéré, il y a des études qui le prouvent – je les ai pas sous la main mais ça existe. Chauvins, racistes, homophobes, parfois violents, bon, on va pas faire un dessin, d’autant qu’à la rédaction autant on est doués avec les mots, ce qui nous assure un train de vie assez confortable, voire luxueux, autant niveau dessin c’est pas encore Leonard de Vinci. Enfin bon. Donc, supporters, cons. D’accord. Mais là quand même… pour être aussi naïf je sais pas faut le faire exprès. Les gars ils chouinent en disant « gna gna gna Neymar il nous a trahi gna gna gna il s’en fout du club gna gna gna ».
Bah vous croyez quoi les gars ?
Qu’il est venu pour vous faire des câlins ? Il s’est dit « Putain les parisiens ils sont hyper sympa ça va être festif à Paris au milieu des particules fines et des connards qui klaxonnent en bagnole, on va se faire des petits balades en Velib le long des berges de Seine en brunchant le dimanche vers Pyrénées, et puis de temps en temps on ira faire du shopping à la FNAC Saint Lazare avant un match, ça créera du lien et c’est hyper important l’humain, ah qu’est-ce que j’ai hâte. Et puis vous savez quoi ? Même pas besoin de me payer en fait, je viens en couch-surfing, vous me trouvez un petit canapé sympa dans un appart pas trop loin du métro ça me va tout à fait, de toutes façons pour moi ce qui compte c’est de jouer, c’est vraiment l’amour du ballon rond qui m’anime, c’est le panard total, donc tant qu’on me laisse jouer et me donner à fond pour l’équipe moi je suis content » .
Non, il s’est pas dit ça. En fait, pas besoin d’être journaliste à Mediapart pour vous faire un scoop : il est venu parce que le PSG a payé 222 millions d’euros pour qu’il vienne, avec en plus la vague promesse de gagner la Ligue des Champions – mais ça, je crois que tout le monde a bien compris que c’est mort. Je savais pas que les supporters ils croyaient vraiment que les joueurs, surtout les grosses stars comme ça, ils sont attachés au club. Nan bitches, ces types c’est des mercenaires qui se vendent au plus offrant, point barre.
Alors
oui des fois tu as le mec qui joue depuis vingt ans à l’AS Saint Étienne, et dans un entretien à l’Équipe il dit « gna gna, un super club, des valeurs humaines incroyables, je me sens tellement bien ici, gna gna, et la qualité de vie, gna gna gna ». La vérité c’est qu’il reste à l’AS Saint Étienne parce qu’aucun autre club n’a voulu payer pour le faire venir parce qu’il joue quand même pas très bien. Si le PSG lui disait « Viens on te paye 500 000 euros par mois et en plus tu pourras te faire sucer par des putes bulgares de 15 ans qui ont encore leurs dents [contrairement aux putes moldaves sur le périphérique de Saint Étienne dont l’hygiène bucco-dentaire est déplorable] », bah le mec il fait ses valises et le lendemain il quitte Saint Étienne pour ne plus jamais revenir. C’est logique. Tout le monde ferait ça.
Mais les supporters eux il y croient, je sais pas, leur cerveau doit être fait comme ça, comme celui d’un enfant de 6 ans, incapable de comprendre le monde qui les entoure, et quand pour la énième fois tonton Michel lui dit d’enlever son petit slip alors que les parents sont partis faire les courses à Intermarché eh bah il le fait, et après à chaque fois il s’étonne qu’il a mal aux fesses quand tonton repart, mais putain Kevin t’es con ou quoi ? Mais bon lui on lui pardonne parce qu’il a 6 ans, c’est normal, c’est un enfant, il peut pas tout analyser, c’est compliqué pour lui. Mais les supporters, ils passent leurs temps à se faire enculer par les joueurs, à se faire larguer comme des grosses merdes, ils devraient enfin comprendre qu’on les prend pour des débiles mentaux, mais non, à chaque fois, ils y
croient. Ils doivent bien se marrer les joueurs de foot.

 

Après faut dire que le capitalisme débridé il se base énormément sur la naïveté. Ce qui est marrant par exemple, c’est quand les dirigeants d’une entreprise décident de licencier une charrette entière de salariés, histoire de pouvoir se payer un nouveau yacht sur lequel baiser des putes bulgares. Alors là tu as tous les salariés qui passent à la télé en chouinant, « gna gna gna, c’est horrible, on se sent trahis, gna gna, ça fait 30 ans que je travaille dans cette boite, gna gna gna, cette boite c’est ma vie, gna gna, tout s’effondre ». Mais putain espèce de grosses barrique à foutre, c’est pas parce que le patron il t’encule depuis 30 ans qu’il va avoir de la pitié pour toi, je dirais même au contraire. Moi si je suis patron et que je vois les types accepter de bosser 30 ans pour moi pour un salaire de merde, je vais pas me faire chier à les respecter les gars. En plus je vous signale que les ouvriers ils ont une espérance de vie inférieure de 7 ans à celle d’un cadre supérieur, alors c’est plutôt un cadeau qu’on vous fait en vous licenciant, vous allez pouvoir profiter de la vie avec le chômage, et après y aura le RSA donc pas de stress.

 

On est vraiment dans un syndrome de Stockholm généralisé putain, un gang-bang gigantesque et la bouche pleine on dit merci en plus, comme quand tu passes un entretien d’embauche et après ils te rappellent en disant « Hé ben nous avons bien réfléchi et c’est vous que l’on a choisi comme victime expiatoire à enculer jusqu’à la moelle, mais attention on vous donne quelques miettes quand même on n’est pas des bêtes, ces miettes on va appeler ça un « salaire », on aime bien inventer des mots c’est rigolo, et avec ce « salaire » vous pourrez vous loger auprès d’un fils de pute qu’on appelle un « propriétaire » (n’oubliez pas de le remercier quand il acceptera votre dossier parmi 50 autres, et n’oubliez pas de le remercier aussi pour n’avoir exigé une caution solidaire que jusqu’à la 5ème génération, il a fait un geste de confiance, vraiment, c’est important), vous pourrez aussi manger un petit peu et c’est important que vous mangiez correctement pour être productif en journée pour nous, et avec ce qu’il vous reste pensez à acheter du lubrifiant en grosses quantités parce qu’on va bien vous bourrer le cul pendant les quelques années que vous passerez chez nous avant qu’on ne vous licencie comme une grosse merde » hé ben on doit se sentir gratifié et on répond « super j’ai été choisi, merci beaucoup pour votre confiance, j’ai une patate d’enfer vous allez voir je vais faire mes preuves », mais en fait c’est les employeurs qui devraient nous remercier puisque c’est nous qui bossons pour eux, c’est nous qui offrons notre force de travail et notre temps libre à ces crevards qui nous balancent quelques miettes, distraitement, entre deux cocktails, et que sans nous ils seraient rien du tout.
Pareil pour les joueurs de foot, ils devraient remercier les supporters parce que c’est grâce à eux qu’ils sont payés, et les supporters devraient comprendre que les sportifs c’est des gros bâtards qui sont là pour s’en foutre plein les poches (sauf Roger Federer qui lui n’est pas là pour faire de l’argent, mais juste marquer l’histoire de son sport et le mener à son accomplissement stylistique ultime,
mais c’est une autre question).

 


Hé ben non, par un renversement de valeurs extraordinaires, on en arrive à croire qu’il y a un rapport d’égalité, et que ces types sont là pour notre bien.
C’est complètement dingue. Qu’on regarde le foot, je dis pas, je le fais moi-même à l’occasion ; qu’on paye pour aller dans un stade voir des joueurs en vrai, pourquoi pas à la limite, et puis c’est vrai que traiter les adversaires de gros pd ou de sacs à foutre c’est toujours sympa, c’est un exutoire, voilà, ça chie pas. Mais croire que les joueurs nous aiment et le font pour nous ??? C’est comme si des gens allaient devant la mairie de Levallois-Perret pour apporter leur soutien aux Balkany qui sont condamnés à de la prison ferme pour fraude fiscale ça n’aurait aucun sens ça ne peut pas exist… hein ? Quoi ? Bon allez ok vous êtes trop cons j’abandonne vous m’avez saoûlé.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *